Les projets avancent

Image

 Les travaux entrepris depuis le 1 octobre sont quasiment terminés.
Nous devons attendre ou plutôt espérer que la suite du financement nous sera délivrée pour achever le bâtiment. Tout ce qui a été prévu de faire a été fait et même au delà. Les portails sont mis sur le mur de séparation dans la cour que nous allons le peindre rapidement.
Pour les enfants, le changement est important. Ce matin, les grands observaient avec curiosité les petits de l’autre côté du mur, tranquilles, évoluant dans leurs propres jeux sans être bousculés par les grands.
Le grand combat à mener désormais c’est le respect de la propreté. Il va falloir batailler ferme pour que rentre dans la tête des petits et des grands qu’un déchet, ça se met dans une poubelle. Déjà, l’idée d’instituer un tour de garde pour les instituteurs durant la récréation devrait apporter une amélioration. On verra.
La salle des volontaires est prête à accueillir nos vaillantes bénévoles qui arrivent en masse en fin de semaine. Pour les infirmières, le programme sera de faire passer la visite médicale aux enfants. Pour les autres : déco, assistance dans les classes, peinture…
Il faudra aussi travailler sur les parrainages, passer de classe en classe pour établir la liste des enfants pris en charge l’année passée, ceux qui sont présents où ceux qui ont quitté l’école.
Ca avance !
La cour de récréation du jardin d'enfants
La cour du jardin d’enfants et son mur de séparation
La moyenne section
Une des 3 classes du jardins d’enfants qui ont été carrelées et repeintes.
La salle des volontaires
La salle des volontaires pour préparer le travail, se réunir, faire des cours de soutien, stocker les fournitures scolaires…
travaux-fin-4
La tranche 1 de la construction des nouvelles toilettes est achevée. Il nous faut attendre la suite du financement pour terminer le bâtiment.

Notre expo photos en Belgique

Nos amis belges se mobilisent pour la cause des enfants de l’école de Malicounda.
C’est une occasion de leur montrer notre soutien en participant au « souper » qu’ils organisent à Beaussin, le 4 juin.
Une période idéale pour visiter cette jolie région des Ardennes le temps d’un week-end.
Côté école, Plusieurs projets se chevauchent et sont en attente de financement :
-Coin « jardin d’enfants » dans la cour de récréation.
-refaire ou plutôt faire des toilettes « dignes ».
-réhabiliter ou terminer les classes.
A vos agendas.

Affiche-Malicounda

Un conteneur pour Malicounda

Imiks Imik et l’unité locale de la Croix Rouge de l’arrondissement de Saint Omer qui assurera la logistique, lancent une grande opération :

Un conteneur de matériel scolaire pour l’école de Malicounda.

Depuis quelques semaines, avec Franck Brûlin (président de l’unité locale) nous travaillons beaucoup pour mettre en place ce projet ambitieux pour lequel il a fallût l’aval de la Croix Rouge française et sénégalaise. Aujourd’hui, l’opération est validée et peut être lancée mais nous avons un délai assez court pour remplir notre conteneur avec du matériel scolaire. La priorité, c’est de trouver en premier du mobilier scolaire, c’est ce qui fait le plus défaut à Malicounda, alors si vous connaissez une école qui ferme ou qui renouvelle son matériel, une usine, un grossiste, un grand magasin, une région, une ville, une communauté rurale… prêts à faire un don, faites-nous signe, nous prendrons contact avec elle. Par ailleurs, nous recherchons tous matériels pouvant être utiles dans un jardin d’enfants et dans une école primaire. Du matériel pédagogique aux accessoires pour les sports (y compris les tenues de sports), les jeux de plein air, du mobilier d’intérieur ou d’extérieur (bancs, tables, chaises, bureaux, tableaux, armoires…) ainsi que des fournitures scolaires (livres, cahiers, crayons, stylos, gommes, ardoises…..) également, les accessoires tel que : trousses, cartables.. et aussi, du matériel pour l’administration : photocopieuse, ordinateur, imprimante, et pourquoi pas, un vidéo projecteur qui resterait à l’école.

Attention, le conteneur doit embarquer vers le 20 juin pour être réceptionné par l’équipe de la Croix Rouge de Saint Omer qui se rendra sur place pour assurer le déchargement et le stockage du matériel sous clé jusque la rentrée des classes, période à laquelle je prendrai le relai avec les volontaires pour une répartition équitable et conforme à nos engagements.

Passez le message, activez votre réseau, fouillez vos greniers…. Participez !

Guy_CRS

Rentrée des classes 2015, C’est le moment !

Lien

panoplie

C’est reparti pour la rentrée des classes de septembre. Les dossiers vont partir chez les parrains et marraines et pour ceux qui souhaitent nous rejoindre, merci de nous contacter.

contact

 

Posted by Association Imiks Imik Sénégal on samedi 11 juillet 2015

Expo photos : On remet ça

Image

Du 21 septembre au 31 octobre 2015, nous accrocherons notre reportage photos réalisé à l’école de Malicounda, sur les murs de la maison de santé de Fruges.
C’est une magnifique construction dédiée aux soins et à la prévention, des valeurs de solidarité que nous partageons.
Lumineuse et conviviale, la maison de santé pluridisciplinaire de Fruges (Pas-de-Calais) reçoit quotidiennement des centaines de visiteurs de tous horizons. Un endroit parfait pour présenter notre association, les actions menées et recruter de nouveaux parrains/marraines.
A vos agendas : vernissage le 25 septembre.
affiche-expo-fruges_p

Stitched Panorama

Stitched Panorama

Une nouvelle vidéo sur les enfants de l’école.

Image

A quelques semaines de la rentrée des classes -et oui, déjà, il faut penser à la reprise  même si l’année scolaire n’est pas terminée-, je vous livre une petite vidéo sur les enfants pris en charge par l’association. Je rappelle toutefois que les autres ne sont pas « laissés pour compte » et que notre politique d’aide repose sur un engagement « collectif personnalisé » c’est-à-dire que les enfants pris en charge sont les « ambassadeurs de l’école ». Les dons affectés ne sont pas versées aux familles mais sont remis à l’école et contribuent ainsi au développement du plus grand nombre. Bien entendu, les enfants parrainés restent dispensés du paiement mensuel des frais de scolarité.

Cette façon de procéder évite toute forme de jalousie ou de dépendance. Elle exclut également un attachement entre filleul et parrain inopportun pour des milliers de raisons.

Envie de participer à l’aventure ? Rejoignez-nous, informez-vous…

 

La  très belle musique qui accompagne le diaporama est de René-Marc Bini.

Le titre : Sama Youn est la musique du film « Les caprices d’un fleuve ».

Puisse-t-il nous pardonner cet emprunt.